Deficit en hormone de croissance chez l'adulte

Le déficit en hormone de croissance est une maladie qui peut survenir à tout âge. Retrouvez dans cette section des informations sur les causes, les signes, et le diagnostic du déficit en hormone de croissance chez l’adulte.

Les causes :

Le déficit à l'âge adulte peut survenir à la suite d'une tumeur, du traitement de cette tumeur (chimiothérapie, radiothérapie), d'un accouchement avec pertes de sang importantes ou d'un accident. Il peut également faire suite à un déficit découvert pendant l'enfance.

Il peut arriver que la cause du déficit en hormone de croissance reste inconnue.

Attention! Les symptômes décrits ci-dessous ne sont pas spécifiques d'un déficit en hormone de croissance chez l'adulte, ils peuvent être liés à d'autres problèmes de santé.

Les signes :

  • Augmentation de la graisse corporelle (« masse grasse ») :
    Un déficit en hormone de croissance entraîne une augmentation de la graisse corporelle, essentiellement au niveau de la taille, entraînant une augmentation de poids. Souvent la quantité d'eau disponible dans le corps diminue et la peau paraît relativement sèche.1
  • Augmentation de la fatigue lors d'efforts physiques :
    Un patient déficitaire en hormone de croissance a plus de peine à fournir des efforts physiques qu'une personne non déficitaire. De simples tâches telles que le nettoyage de la maison, un tour en vélo ou la marche à pied lui demandent beaucoup d'efforts et le patient est rapidement fatigué. Un patient déficitaire peut avoir également le sentiment d'avoir besoin de plus de sommeil qu'auparavant.2
  • Diminution de la masse musculaire et de la densité osseuse :
    Les patients déficitaires en hormone de croissance ont généralement une musculature moins développée que les personnes du même âge. La densité osseuse a tendance à diminuer et le risque de fracture s'en trouve augmenté.1
  •  Modification du profil lipidique :
    Dans la majorité des cas, le taux de cholestérol d'un patient déficitaire en hormone de croissance est élevé. Ceci peut entraîner à long terme des complications cardiovasculaires (infarctus ou attaque cérébrale).3
  • Diminution de la qualité de vie :
    Le déficit en hormone de croissance peut avoir une influence sur la qualité de vie (capacité à supporter les épreuves, silhouette, aspect physique, confiance en soi, capacité à être excité sexuellement, pouvoir de concentration, endurance physique, esprit d'entreprise/dynamisme, maîtrise de soi, capacité à supporter l'agitation.).4, 5

Le diagnostic du déficit en hormone de croissance chez l’adulte

Un « test de stimulation » est nécessaire pour établir un diagnostic de déficit en hormone de croissance. Au cours de ce test, la sécrétion d'hormone de croissance par l'hypophyse est stimulée de façon artificielle (par exemple par l'administration d'insuline). Des prises de sang à intervalles réguliers permettent de déterminer les taux d'hormone de croissance dans le sang au cours de ce test.

Le diagnostic du déficit en hormone de croissance est établi si le taux d'hormone de croissance reste en dessous d'un certain seuil.6

Chez l'adulte, il est fréquent que d'autres hormones hypophysaires que l'hormone de croissance soient déficitaires. Il est alors nécessaire pour le patient de prendre un traitement substitutif de ces hormones.

Sources
1. Mukherjee A., Murray RD., Shalet SM., Impact of growth hormone status on body composition and the skeleton, Horm Res. 2004;62 Suppl 3:35-41.
2. Copinschi G., et al. , Sleep disturbances, daytime sleepiness, and quality of life in adults with growth hormone deficiency, J Clin Endocrinol Metab. 2010 May;95(5):2195-202. Epub 2010 Mar 23.
3. N Vahl, et al. The favourable effects of growth hormone (GH) substitution on hypercholesterolaemia in GH-deficient adults are not associated with concomitant reductions in adiposity. A 12 month placebo-controlled study, June 1998, Volume 22, Number 6, Pages 529-536.
4. Thomas JD., Monson JP., Adult deficiency throughout lifetime, Eur J Endocrinol. 2009 Nov;161 Suppl 1:S97-S106. Epub 2009 Aug 14.
5. Rosilio M., et al. Le questionnaire de qualité de vie QLS-H© : validation de la version française chez les patients avec déficit en hormone de croissance et acquisition des valeurs de référence dans la population générale. Ann. Endocrinol. 2004 ; 439-450.
6. Gasco V., et al. Diagnosis of adult GH deficiency, Pituitary (2008) 11:121 - 128.