Quels sont les symptomes de la polyarthrite rhumatoide ?

Symptomes PR

Les symptômes de la polyarthrite  rhumatoïde :

Voici les premiers symptômes qui peuvent évoquer une polyarthrite rhumatoïde :

  • des douleurs articulaires : ces douleurs apparaissent la nuit et peuvent être à l’origine de réveils (1)
  • un  engourdissement  et  une  raideur  :  le  matin,  les  articulations  touchées  sont  raides,  on  a  besoin  de les « dérouiller » pendant au moins une demi-heure ; (1)
  • un gonflement : les articulations concernées peuvent être gonflées. (2)

En général, les articulations douloureuses se situent au niveau des poignets, des mains ou des doigts et les douleurs sont symétriques : les douleurs sont ressenties dans les mêmes articulations, à droite comme à gauche. (1)

La polyarthrite rhumatoïde évolue par crises, entrecoupées de rémissions plus ou moins complètes (3). Si la maladie n’est pas traitée, elle peut s’étendre à d’autres articulations. Au fur et à mesure que la maladie avance, les articulations finissent par se déformer :

  • les doigts dévient sur le côté et se replient sur eux-mêmes (par exemple, le pouce se déforme en « Z ») ; (1)
  • les pieds peuvent être touchés, avec un avant-pied plat puis arrondi et l’apparition de cors et de durillons. (1)

Petit à petit, les gestes de la vie quotidienne deviennent plus difficiles à réaliser. (1) Souvent, une fatigue, une lassitude ou une perte d’appétit accompagne les douleurs. (3)

Dans certains cas, les manifestations peuvent être différentes :

  • polyarthrite aiguë fébrile : avec une fièvre supérieure à 38,5°C ;
  • atteinte rhizomélique : qui touche plutôt les épaules et le bassin et concerne principalement les personnes âgées de plus de 65 ans ;
  • monoarthrite : quand la maladie ne se manifeste qu’au niveau d’une seule articulation (poignet, genou) ; (2)
  • présence de nodules rhumatoïdes (boules au niveau du coude ou des doigts) ;
  • syndrome "sec" dit syndrome de Gougerot-Sjögren avec sécheresse de la bouche et des yeux. (1)

 

Comment se fait le diagnostic de la polyarthrite rhumatoïde  ?

Symptomes PR En cas de polyarthrite rhumatoïde, le traitement est plus efficace s’il est démarré à un stade précoce, c’est pourquoi la présence de douleurs articulaires ou de gonflements doit inviter à aller consulter un médecin.(3) Pour poser le diagnostic de polyarthrite rhumatoïde, celui-ci se base sur plusieurs critères :

  • l’interrogatoire et l’examen clinique ; (1)
  • des examens d’imagerie médicale : le médecin peut prescrire des radiographies des mains, des poignets, des pieds, du thorax et des autres articulations touchées. Une échographie ou une IRM peuvent être demandées également. (1-3) Au tout début de la polyarthrite rhumatoïde, les radiographies peuvent être normales. (1) Avec le temps, la destruction de l’articulation pourra être visible sur les radios. (3)
  • des analyses biologiques : un bilan sanguin sera prescrit pour détecter une inflammation et rechercher la présence éventuelle d’auto- anticorps ACPA (anticorps anti-peptides citrullinés) et de FR (facteurs rhumatoïdes). (1-4) Dans certains cas, le liquide articulaire pourra être ponctionné et analysé. (1,2)

 

Sources :
1. Site  internet  de  l’Assurance  Maladie.   https://www.ameli.fr/assure/sante/themes/polyarthrite-rhumatoide/symptomes-diagnostic-evolution
2. Association des Collèges des Enseignants d'Immunologie des Universités de Langue française. Support de cours, item 121 : La polyarthrite rhumatoïde.
3. Site  internet  de  l’INSERM  :  https://www.inserm.fr/information-en-sante/dossiers-information/polyarthrite-rhumatoide
4. Haute Autorité de Santé. Guide affection longue durée. « Polyarthrite rhumatoïde évolutive grave », avril 2008.