Polyarthrite rhumatoide : le tabac et l’alcool

Main avec une cigarette

Le tabac et l’alcool

Le tabac augmente le risque de développer une polyarthrite rhumatoïde, qui sera en général plus sévère que chez les personnes qui ne fument pas. Le tabac accélère la progression de la maladie et réduit également l’efficacité des traitements. Pour ces raisons et pour toutes les autres raisons qui font que le tabac est un véritable poison pour la santé, il est conseillé d’arrêter de fumer. Il ne faut donc pas hésiter à en parler à son médecin : il peut proposer des aides efficaces pour faciliter l’arrêt du tabagisme. (1,2)

Concernant l’alcool, des études ont suggéré qu’une consommation modérée pourrait avoir un effet protecteur sur la progression de la maladie. Mais une consommation plus importante d’alcool aurait un effet inverse et aggraverait la polyarthrite. (2)

 

Sources bibliographiques
1. Mayo Clinic. Site internet : https://www.mayoclinic.org/diseases-conditions/nicotine-dependence/expert-answers/rheumatoid-arthritis-smoking/faq-20119778
2. Donzelli A et al. Lifestyle and Rheumatoid Arthritis: Prevention and Non-Pharmacological Treatment. J Vasc 2016, 2:4.