Troubles de l'erection

Definition

On appelle dysfonction érectile – ou problèmes d’érection ou encore troubles de l’érection – l’incapacité à obtenir ou à maintenir une érection suffisante pour permettre une activité sexuelle satisfaisante. Au-delà du problème d'érection, la fonction érectile doit offrir la possibilité de relations sexuelles épanouies. Lorsque l'homme souffre de troubles de l'érection, de nombreux couples ne trouvent plus d'équilibre dans leur vie intime et s'enferment fréquemment dans un silence, lourd de conséquences.

Qui est touché par des problèmes d’érection ?

En France, plus de 2 millions d’hommes souffrent de dysfonction érectile. Après 40 ans, près d’1 homme sur 3 est atteint de problèmes d’érection2. Une étude confirme que les troubles de l’érection sont à l’origine d’une souffrance chez celui qui en est atteint1. 28% des hommes concernées pensent à leur trouble au cours de la journée2. Seulement 22% des hommes concernés consultent un médecin3.

Symptômes

Les troubles de l'érection peuvent être la conséquence d'autres pathologies. Diagnostiquer les troubles de l’érection permet parfois de les dépister (diabète, maladies cardiovasculaires, sclérose en plaque...).
Ils ont des conséquences directes sur la santé psychologique des individus et des couples dans toutes leurs dimensions (estime de soi, couple, famille, sphère relationnelle privée et professionnelle), en provoquant notamment du stress, de l’anxiété ou de la dépression.

Ce problème peut survenir épisodiquement, intervenir de façon plus régulière, voire devenir permanente. Une durée minimum de trois mois est communément admise pour définir ce diagnostic de troubles de l’érection3.

N’attendez pas trop pour vous en préoccuper au risque d’installer la gêne au sein du couple. Discutez avec votre partenaire pour éviter les incompréhensions pouvant aboutir à la déstabilisation du couple. Parlez-en à votre médecin.

Cette rubrique a pour but d'offrir à l'internaute des informations médicales de qualité. Néanmoins, les informations fournies sont destinées à améliorer, non à remplacer, la relation qui existe entre le patient et son médecin.

 

Sources
1. D'après Lachowsky M et al. Couple, sexualité et santé sexuelle. Gynécologie Obstétrique & Fertilité 2005; 33:326:30.
2. GIULIANO F. et Coll. Prévalence de l'insuffisance érectile en France: Résultats d'une enquête épidémiologique menée auprès d'un échantillon représentatif de 1004 hommes. Progrès en urologie 2002, 12 : 260-267.
3. D’après les recommandations 2010 de l’AIHUS aux médecins généralistes pour la prise en charge de première intention de la dysfonction érectile, page 15.