Polyarthrite rhumatoide : l’alimentation

Jeune fille avec du jus d'orange

L’alimentation

Il n’existe pas aujourd’hui de régime alimentaire qui pourrait ralentir l’évolution de la polyarthrite rhumatoïde. (1) Certaines études ont mis en avant l’intérêt des acides gras polyinsaturés (oméga-3 et oméga-6) qui pourraient jouer un rôle anti-inflammatoire (2,3) : privilégier l’huile plutôt que le beurre et consommer modérément des poissons gras ne pourrait donc pas faire de mal, voire jouer un rôle bénéfique au niveau des articulations. D’autres études ont montré les bénéfices d’un régime de type méditerranéen sur la douleur en cas de polyarthrite rhumatoïde (3).

Dans certains cas, certains régimes peuvent être recommandés :

  • En cas de surpoids, il est conseillé de limiter les apports en calories et donc de manquer léger et équilibré.
  • En cas de traitement par corticoïdes, un traitement allégé en sel ou en sucre et des apports suffisants en calcium sont nécessaires. (1)

Il est conseillé dans tous les cas de prendre conseil auprès d’un spécialiste de la nutrition pour éviter les erreurs de régime et les carences alimentaires. (1)

 

Sources bibliographiques
1. Société française de rhumatologie. Site internet http://public.larhumatologie.fr/grandes-maladies/polyarthrite-rhumatoide/idees-recues-ou-autres-questions
2. Khanna S et al. Managing Rheumatoid Arthritis with Dietary Interventions. Front Nutr. 2017 ; 4 : 52.
3. Donzelli A et al. Lifestyle and Rheumatoid Arthritis: Prevention and Non-Pharmacological Treatment. J Vasc 2016, 2:4.