Polyarthrite rhumatoide : le sport

Femme sportive avec écouteurs

Couple qui fait du vélo

Le sport

Lors des poussées, il faut laisser les articulations au repos, mais en dehors des poussées, il est important de maintenir une activité physique. Etre inactif, c’est prendre le risque de voir fondre ses muscles et donc de perdre en force et en équilibre, alors qu’au contraire pratiquer une activité physique permet de gagner en souplesse, de soulager les douleurs et de limiter l’enraidissement des articulations. (1,2) Autres avantages : rester actif réduit le risque de souffrir d’ostéoporose ou de problèmes cardiovasculaires, deux problèmes de santé fréquents en cas de polyarthrite rhumatoïde. (3)

En pratique, l’idéal est de continuer les activités pratiquées avant l’apparition de la maladie, et de les adapter à ses capacités physiques et à son état de santé. L’aide du kinésithérapeute pour une reprise d’activité peut être utile. (1)

Certaines activités sportives sont particulièrement conseillées en cas de polyarthrite rhumatoïde :

  • La marche,
  • Les sports aquatiques (natation, aquagym),
  • Le vélo (en appartement ou en extérieur),
  • La gymnastique. (1)

 

Sources bibliographiques
1. Société française de rhumatologie. Site internet http://public.larhumatologie.fr/grandes-maladies/polyarthrite-rhumatoide/idees-recues-ou-autres-questions
2. Donzelli A et al. Lifestyle and Rheumatoid Arthritis: Prevention and Non-Pharmacological Treatment. J Vasc 2016, 2:4.
3. Mayo Clilnic. Site internet : https://www.mayoclinic.org/diseases-conditions/rheumatoid-arthritis/symptoms-causes/syc-20353648